Malédiction des pharaons ?

Publié le par Horemheb

0malediction.jpgAffiche de film (cinemotions.net)


La croyance en une « malédiction des pharaons » n'est pas nouvelle. Souvenez vous ! Suite à la découverte du tombeau de Toutânkhamon en 1922, une légende, bien entretenue par les médias et les romanciers, s'est répandue sur une supposée malédiction. Il faut dire que tout est réuni pour, justement, alimenter le fantasme d'une vengeance post-mortem d'un souverain dérangé dans son repos éternel. Puis, le public aime beaucoup ce genre d'histoires...

 

Quelques jours seulement après l'ouverture du tombeau du défunt souverain, le canari d'Howard Carter, le découvreur, est avalé par un cobra qui s'est glissé dans la cage du pauvre volatile. Le cobra est le serpent des pharaons.

 

Quelques mois plus tard, Lord Carnarvon, celui qui finance les fouilles de Carter, devient fiévreux et son état se dégrade rapidement. Une piqûre de moustique se serait infectée et, doublée d'une pneumonie, aurait provoqué une septicémie fatale.

 

Pour les journalistes, qui font un lien facile avec l'affaire du canari, c'est la première victime de la malédiction. Ajoutez à cela que pas moins de 27 personnes, plus ou moins liées à la découverte du tombeau, sont décédées de façon plus qu'étrange et vous obtenez une légende qui va se répandre dans le monde entier et comme toute légende, persister dans les esprits.

 

Mais qu'en est-il réellement ?

 

De nombreuses théories ont été avancées. Les scientifiques se sont penchés sur le sujet. On a parlé d'un virus qui a contaminé les membres de l'expédition lorsqu'ils sont entrés dans le tombeau et qui a donc provoqué nombre de pneumonies mortelles.

 

Une autre vision des choses consiste à dire que les offrandes, censées nourrir Pharaon lors de son « voyage d'éternité », en se décomposant, ont donné des substances organiques qui se sont révélées être mortelles pour ceux qui ont pénétré la dernière demeure du pharaon.

 

C'est en 1985 que la légende prend un coup fatal. Lorsqu'on restaure la momie de Ramsès II, les analyses révèle la présence d'éléments qui propagent des champignons. Ceux-ci sont dangereux pour l'homme et peuvent provoquer des pneumonies aigües, pathologie dont nombre de victimes de la supposée malédiction ont fatalement développé.

 

Ce n'est pas étonnant car les membres de l'expédition allaient et venaient dans le tombeau sans masque de protection. Ils étaient donc à la merci des particules pathogènes. D'ailleurs, aujourd'hui, ceux qui travaillent dans certaines tombes nouvellement découvertes se protègent avec des masques pour éviter toute mauvaise surprise. C'est une précaution nécessaire et indispensable.

 

Quoi qu'il en soit, nombreux sont ceux qui croient encore aujourd'hui à la « malédiction des pharaons ». Ces derniers jours, un Allemand qui a souhaité garder l'anonymat, de peur d'être poursuivi en justice, a restitué à l'ambassade d'Egypte à Berlin les fragments supposés d'un bas-relief que son beau-père avait volés en 2004 dans une tombe de la Vallée des Rois.

 

Une note qui accompagnait le paquet mentionne que le pillard aurait été victime de la « malédiction des pharaons » dès qu'il est revenu en Allemagne. Il a d'abord commencé à souffrir de fièvres et de fatigues inexpliquées. Puis, il se retrouve paralysé avant d'être victime d'un cancer. C'est ainsi pour que l'âme du défunt trouve le repos que les fragments ont été restitués à l'Egypte.

 

Zahi Hawass, secrétaire général du CSAE, a créé un comité chargé de s'assurer de l'authenticité des fragments et de leur provenance afin de les remettre en place et ainsi de calmer le courroux puissant du souverain défunt.



sources :

AFP
Wikipedia.org

Publié dans Insolites

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manon 04/10/2013 15:33

Encore une histoire de Momie, mais c’est fois-ci, ce n’est pas une fiction. Toutankhamon, le pharaon égyptien a bel et bien existé, et son histoire avec la malédiction reste encore dans les
mémoires de ses descendants jusqu’à nos jours. Mais pour vérifier tout cela, il vous faut aller sur place. Je vous souhaite un voyage enrichissant et pas une mésaventure !

Horemheb 06/10/2007 00:34

Un mythe évidemment bien entretenu... Ca fait vendre du bouquin mon bon monsieur et j'avoue que quand le récit est bien fait, on se prend au jeu... Et puis, une part de légende ne fait pas de mal, au contraire.

bregman 23/09/2007 09:58

J'avais vu un documentaire sur le sujet, il y a une dizaine d'années, sur Arte, et il ets vrai que l'accumulation de coincidences sordides ont beaucoup contribué à la légende.